On her red guitar
The color never fades away
No matter where she has it placed
And my life would change when I saw
The face of her red guitar
Red Guitar - Kris Allen

Il y a quelques temps, mon luthier de paternel a eu une bien jolie patiente à 6 cordes, une bêbête comme je les aime, une de celles que je n'aurai sans doute jamais (compte en banque light oblige), mais que je gratouille quand même à chaque fois que l'une d'elles lui passe entre les mains.
Une Moi, de chez Gibson.
(C'est à dire une SG, que j'appelle les Moi puisque ces gratounettes partagent mes initiales) (sauf que chez elles, cela signifie Solid Guitar) (pas chez moi) (ma mère n'était pas tordue à ce point) (déjà que niveau deuxième, troisième et quatrième prénoms elle ne m'a pas gâtée ...)
Une SG rouge. Qui a pas mal vécu, avec des chocs un peu partout (son proprio n'est pas du genre soigneux, malheureusement), mais vraiment chouette quand même. La pauvre avait perdu la tête en faisant une mauvaise chute, blessure qui pouvait sembler mortelle au premier abord, mais mon père est un peu au recollage de guitares ce que Derek Sheppard est à la neurochirurgie (mais côté cheveux, par contre il est disqualifié d'office). La tête de la malheureuse n'était plus reliée au manche que par un fin réseau de bois éclaté, il a donc fallu nettoyer la blessure avant de rafistoler le tout, replacer le tuss rod correctement et s'assurer que la pression exercée par la tension des cordes n'allait pas de nouveau la décapiter.
Deux semaines de chirurgie plus tard, la belle sortait de convalescence.
Et, évidemment, comme dans la plupart des cas, mon appart a fait office pour quelques jours de salle de réveil, histoire de laisser la malade au calme avant de lancer sa rééducation.
Picture
On se réveille doucement, on ouvre un oeil un peu chiffonné sur le monde, ouuuuh, quel éblouissement ...
(mon pied n'a pas volontairement atterri sur la photo, c'est juste que je ne sais pas cadrer en tenant mon appareil à bout de bras) (fallait pas oublier le grand angle chez un pote, aussi)
(n'empêche, le vernis rouge assorti, c'est un beau coup du destin)

On profite de ce moment de calme pour observer si tout va bien. Quelques examens de routine. Le chevalet et les micros d'abord, dans un sens ...
Picture
Puis dans l'autre (je n'aimais pas le pickguard nacré, au début, mais en fait finalement je le trouve assez chouette. Un petit côté très bling bling, avec le rouge de la peinture hyper flashy du corps et du manche).
Picture
Et puis un petit coup d'oeil aux potards, histoire de voir si tout va bien côté électronique. Ca me fait drôle, elle a plein de boutons (ma Izzie n'en a que deux) (l'acné fait encore des ravages), et je trouve le switch assez mal placé. J'aurais peur de le heurter en jouant, d'un coup de poignet malheureux, et de me retrouver avec un son complètement déréglé au beau milieu d'un concert (mais ça c'est parce que je suis un gros bourrin)
Picture
Et enfin la cicatrice, qui se devine encore sous les craquelures du vernis (le propriétaire n'a pas souhaité dissimuler les traces de l'accident) (parait que les cicatrices, ça fait gladiateur)
Picture
Le papa de la demoiselle l'a achetée vintage, il ne sait donc pas exactement de quel modèle il s'agit. Seul le tatouage sur la balafre peut donner quelques indices, car le numéro de série (gravé dans le bois, et le bois a souffert) a en partie disparu.
Il me semble qu'il s'agit du modèle Limited Edition paru juste avant le modèle signature de Carlos Santana. Avant qu'il ne soit customisé (bankablisé si vous voulez mon avis) par la griffe de l'artiste, qui jouait lui-même sur l'une de ces bestioles.

Une belle bête, donc.

Un petit egotrip made in Gibson, avec un jeu de lumières rouges très tralala, papapapapapaaaaaa, ah-la-la-je-ris-de-me-voir-si-belle-en-ce-moiroiiir :
Picture
Les examens sont satisfaisants. Avant de passer par la case rééducation (comprenez vas-y-que-j'te-branche-sur-Edgar-en-poussant-la-saturation-au-max-pour-faire-hurler-Smoooooke-on-the-Waaaaaaateeeeeeer), il est l'heure de la récréation. La demoiselle s'est fait une bonne copine en la personne d'Izzie, toujours ravie de voir débarquer des potes électriques à la maison (rouges, qui plus est) pour faire une bonne partie de manche de fer :
Picture
Et puis bon, on est rouges ou on ne l'est pas, on se la joue façon Roooooxaaaanne, you don't have to put on the red liiiight (mais on le put on quand même, c'est tellement la classe)
Picture
On se rapproche un peu (histoire de savoir ce que Izzie peut bien lui chuchoter à l'oreille, je suis sûre qu'elle dit du mal de moi).
"Hey, pssst, la nouvelle ! T'sais, la patronne, elle a un grain"
"Ah ouais ? Genre ?"
"Genre des fois elle te fait des bends sans que tu saches pourquoi, en poussant des cris de hyène, et même pas dans la gamme"
"Ah ouais ? Flippant."
"T'imagine, ça, au quotidien ? 'Tain, des fois j'ai juste envie de lui péter une corde à la gueule"
"Graaaave"
Picture
"Et en plus, y'a des traces de doigts sur mon pickguard, merde ! Mais la loose, quoi !"
"Ouais, mais toi, au moins, t'as une courroie. Moi on me laisse à poil"
"Revolucion, dios del infierno !"
"Attends ... T'es mexicaine ??"
"Pfff ... Sale raciste amerloque !"
"Oh ça va, hein"
Picture
Evidemment, je n'ai pas pu résister bien longtemps. Je l'ai branchée, et j'ai joué dessus.
Picture
Photo concept un peu débile, non je ne joue pas en me prenant en photo (il me faudrait un troisième bras que je n'ai pas) (je ne m'appelle pas Shiva) (quoique ça serait bien utile parfois) (mais ça doit être chiant pour dormir sur le côté), c'est juste pour vous montrer à quel point je foire bien mon barré de Fa (c'était avant une semaine d'entraînement intensif, maintenant mon index part bien moins en saussisse de Francfort).

Elle est vraiment très agréable à jouer, cette petite. Manche très confortable, cordes hyper douces, cases du haut (rappel mémo : le haut du manche d'une guitare est la partie la plus proche du corps, le bas est la zone la plus proche de la tête) d'une facilité extrême à atteindre, bref, vraiment très chouette. J'avais beau ne pas avoir l'habitude, le jeu coulait tout seul.
Un seul reproche, le corps est tellement fin et léger que le manche a tendance à piquer du nez au niveau de la tête. Ca ne m'avait pas frappée tout de suite, mais au bout de deux heures de jeu, j'étais au bord de la tendinite, et finalement j'étais obligée de contracter mes doigts, ce qui me faisait presque mal à la main gauche. C'est un petit détail, mais je pense que jouer debout avec une courroie doit être assez fatigant pour le bras gauche. Avec ce genre de gratte, j'aurais peur de finir avec les bras de Rapahel Nadal. Dommage, elle était presque parfaite.

Mais finalement, comme à chaque fois, en fait, j'en arrive à la même constatation : la guitare de ma vie, c'est Izzie.
 


Comments

09/25/2011 18:06

Oh dis donc, je ne savais pas que ton papa était luthier. Par pur hasard, il ne saurait pas où je pourrais acheter une nyckelharpa? :D

Reply
09/25/2011 18:11

Il est luthier, oui, spécialisé en cordes pincées (guitares, mandoline, ukulélé, banjo, bouzouki, etc). Il fait encore quelques cordes frottées, mais rarement, et malheureusement la nyckelharpa est encore un instrument rarissime dans nos contrées.
Je lui poserai tout de même la question, just in case ;)

Reply
09/25/2011 20:37

Merci beaucoup!!!

Reply
09/29/2011 09:18

Seelie, hello déjà ma belle =)

Pour la nyckelharpa, sais-tu déjà en jouer ? La tenue est pas coton... Je te conseille d'aller directement sur www.nyckelharpa.fr et de t'inscrire à un stage (et comme ça tu croiseras ptêt même une Onya ou une Sìne là-bas !^^). Après, si tu as le coup de foudre comme ce fut mon cas, demande à Jean-Claude (nde : Condi) de t'en trouver une, c'est son métier... Mais apprête-toi à y mettre des ronds, je suis toujours en train d'économiser pour remplacer ma location par ma mienne à moi d'amouuuur que je lui commanderai dans quelques mois (ou années si je n'ai pas de chance)...

Et gros bisous au passage, un jour les nyckelharpas domineront le monde !
$ : Syne, qui emmène sa location partout et dormira bientôt avec, a rigolé le barbu, et qui se la pète en médiévales ! =D

Reply
09/29/2011 09:24

PS : Fofi, ou Sandy, ou SG, je ne m'en sort plus^^ Ca y est, je crois que je peux enfin poster des commentaires sur ce blog, yahouuu !!

Reply



Leave a Reply